Dahü explore la nécessité qu’a l’être humain d’incarner, de ritualiser et d’exorciser les moments-clés de la vie, pour maintenir intacts sa propre identité et l’ordre social au sein de la communauté. Naissance, puberté, fiançaille, mariage, veillissement, mort et le fil des saisons sont tous des moments de transition importants pour lesquels, jadis, la communauté avait des rites de passage célébrés au travers de cérémonies et de déguisements.

 

Comment sont vécus ces instants aujourd’hui? Quelle valeur donne l’être humain contemporain à ces phases de développement individuel et collectif? Avons-nous encore besoin de rites?

Dahü est un spectacle troublant qui réinvoque le rite et sa nécessité, qui crée un temps hors du temps, dilaté, dans lequel passé et futur se fondent, dans lequel l’ordre des choses s’emmèle, où lumières et ombres cohabitent et la mort n'existe que grâce à la naissance. Un temps et un lieu où la vie meurt et renait. Un rite-théâtre pour nous remettre encore une fois en question.

Dahü

Mise en scène Ledwina Costantini

De et avec Mathieu Bessero-Belti et Ledwina Costantini

Avec la participation de Raissa Avilés, Daniele Bernardi, Sonia Boisset, Lapo Mengoni, Lisa Monn et Faustine Moret.

Création de la bande son Edmè Gordon

Lumières Andrea Borzatta

Scénographie Hélène Bessero-Belti et Michele Tognetti

Costumes Caterina Foletti

Logistique Nando Snozzi et Andrea Bianchetti

Coproductions Teatro Sociale di Bellinzona, CCN-Théâtre du Pommier di Neuchâtel, Malévoz Quartier Culturel et Théâtre du Crochetan à Monthey, Opera retablO et de Compagnie Mladha.​

Avec le soutien de la Repubblica e Cantone Ticino - Fondo Swisslos, Pro Helvetia, Service culturel de l’Etat du Valais, Loterie Romande Valais, Ernst Göhner Stiftung, Città di Lugano, Tognetti / Auto, Carthesio SA

En collaboration avec Atelier Attila Arbedo et La Fabbrica Losone

Dossier de présentation